Liens ancestraux 5
    Un jour, mon épouse refusa une tasse de café, simplement parce qu'elle ne l'aime pas, elle ne l'a jamais aimé, et ne l'aimera probablement jamais. Il n'y avait dans son refus aucune autre raison. La personne qui nous avait reçu, et qui croyait en la doctrine des liens ancestraux, lui déclara instantanément, qu'elle était sûrement tenue par une "malédiction ancestrale" donc une punition divine et que c'était certainement la raison pour laquelle elle n'aimait pas le café. Je vous laisse apprécier ces propos. Face à une telle extravagance, vraiment, on ne sait plus, si il faut en rire, ou en pleurer.

    La plus grande prudence s'impose, lorsque de tels discours sont proclamés à la face du peuple de Dieu. Libèrent-ils les gens ou les lient-ils ? Je le dis : ils les lient mentalement. Quelques années en arrières, je lisais un livre, écrit par un auteur africain peu fiable, mais bénéficiant une immense influence sur le peuple de Dieu, où il déclarait : que L'apôtre Paul bien qu'il eut été un grand apôtre, n’en était pas moins attaché par des "liens ancestraux" puisqu'il déclare dans sa lettre aux Romains chp 7 verset 19 tenez-vous bien : Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Cette lecture du texte est édifiante de l'incompréhension de ce faux docteur, en ce qui concerne la vérité de la parole de Dieu. L'apôtre Paul avait raison lorsqu'il écrit :"ces docteurs enseignent ce qu'ils ne comprennent pas eux-même"

    Un autre auteur argumente la thèse suivante : Le roi David était également tenu par des "liens ancestraux" puisqu'il a commis le péché avec Bersebat. Non pas qu'il soit tout a fait coupable, mais c'est à cause des liens héréditaires qui le tenaient, puisque sa mère aurait été une femme de mauvaise vie( prostituée). N'oublions quand même pas, que malgré son péché, le roi David était un homme selon le coeur de Dieu. Lorsque qu'il se repentit, suite à la révélation du prophète Nathan, la culpabilité et la honte l'ayant saisit, il eut au moins l’honnêteté, de se reprocher sa faute pour lui-même, ce qui est tout à son honneur. Le roi David reconnu son égarement et sa faiblesse, et ne l’a rejeta pas sur sa mère ni sur qui que ce soit. De surcroît, il n'est écrit dans aucun endroit de la bible, qu’après s'être repenti, il fut délié des "liens ancestraux". Du même auteur : "pourquoi Salomon a-t-il eu 300 femmes (et même 700), des liens héréditaires de prostitution, de convoitise sexuelle étaient sur sa vie; Ca n'existe pas les liens héréditaires ?" fin de citation. D’un autre auteur « Au verset 7 nous voyons Salomon... Cet homme a eut une explosion de l'impureté dans sa vie. Le problème sexuel fût dans sa vie mille fois plus important que chez David. Salomon a très mal terminé. Il est peut-être mort de maladie sexuellement transmissible.( je vous laisse apprécier cette supposition) Il est tombé dans l' idolâtrie la plus basse... D'autres fils de David furent fortement dérangés par l'impureté, l'inceste, le mensonge etc...
 
Là... on bascule dans la folie la plus totale...  Les limites ont été dépassées.

    Si tout cela étaient vrai, Dieu aurait vraiment choisi des personnes étranges en David et Salomon pour servir comme roi sur Israël. A moins qu'il n'ait trouvé personne d'autres. Que dire du prophète Samuel ? Avait-il également des liens ancestraux puisque ses fils n’ont pas suivit la voie droite de leur père ? Ces explications dénotent d'une incompréhension dramatique des textes bibliques, et d'une méconnaissance historique de ce récit. Je ne veux pas faire l'apologie de la polygamie, mais sachez qu'à cette époque cette coutume faisait partie intégrante des moeurs. Dieu lui-même dit au roi David ? (réf) Dans ce contexte, l'erreur de Salomon ne fut pas de prendre 700 femmes mais d'épouser des femmes étrangères qui éloignèrent son coeur de l'Eternel. Pauvre roi Salomon, qui ne savait pas qu'il était lié par son père David, qui était lui-même lié par sa mère, qui elle-même était liée par une série d’ancêtres bien peu reluisants.
Prenez vos responsabilités face à la tentation et ne rejetez pas vos chutes sur autrui. 

 Celui qui pèche est seul responsable des ses actes. Les péchés viennent du tentateur, et la bible nous affirme clairement, que Dieu ne pousse, ni ne tente, ni ne retient personne, captif. Le prophète Ezéchiel écrit dans son livre chapitre 18 verse 2 : Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées. Je suis vivant ! Dit le Seigneur, l'Eternel, vous n'aurez plus lieu de dire ce proverbe en Israël. Verset 19 : Pourquoi le fils ne porte-t-il pas l'iniquité de son père ? C'est que le fils a agis selon la droiture et la justice, c'est qu'il a observé et mis en pratique toutes mes lois; il vivra. L'âme qui pèche, c'est celle qui mourra. Le fils ne portera pas l'iniquité de son père, et le père ne portera pas l'iniquité de son fils.

    Que chacun assume ses propres péchés, si il en a commis. Que les gens apprennent à ne pas rejeter leurs propres fautes sur les autres, comme pour s'excuser de leurs faiblesses. C'est trop commode de dire, je ne suis pas coupable. Mon père, ma mère, ou mes ancêtres sont responsables de tout ce qui m'arrive, moi je ne suis qu'une victime de leurs péchés passés. Reconnaissez plutôt vos faiblesses, confessez vos péchés, venez, ou revenez à Christ et changez de vie. Un jour une dame à laquelle nous tentions de lui faire comprendre raison quand à la vie de péché qu’elle menait ; nous dit :" il n'y a que Dieu qui me comprend" qu'elle grave erreur de confesser cela. Il ne faut certainement pas confondre comprendre et accepter. Il n'est pas sérieux de vouloir excuser son péché en disant "Dieu seul me comprend" Dieu ne
comprend qu'une seule chose c'est sa Parole. Tout le reste de nos mauvaises actions, il les voit, mais ne les tolère pas, et plus même il les condamne. Si la tolérance envers les péchés des hommes faisait partie de la nature de Dieu, il n'aurait pas cru nécessaire d'envoyer son fils Jésus-Christ sur la terre, pour mourir sur la croix, à cause de notre péché. Le principe qui conduit l'église de Jésus-Christ, ne peut être calqué sur la moralité du monde. N'oubliez jamais que l'église est dans le monde, mais elle n'est pas du monde, il n'y a pas de liens qui les unissent. L'esprit qui contrôle l'un et l'autre est opposé. Ils sont comme l'eau et le feu irrémédiablement ennemi l'un de l'autre. Jamais ils ne se mélangeront.