Liens ancestraux 7

    Lorsque la repentance est au rendez-vous, ne rajoutez rien d'inutile. Dieu n'est pour rien dans tout cela.. Lorsque au quotidien, la grossièreté fait partie du langage familial, les enfants et les petits enfants reproduiront ce qu'ils entendent. Seule une sérieuse prise de conscience de la famille concernée jointe à la repentance en viendra à bout. Chaque fois que nos enfants reviennent de l'école avec un langage immorale, ou qu'ils fument, n'est-ce pas par imitation à cause de leur vulnérabilité ?
 
    Je ne dis pas que les personnes possédées ne puissent prononcer des paroles blasphématoires et grossières, point sans faut, Je ne veux pas dire non plus que les personnes droguées ne soient pas tenues par des esprits méchants. Je désire seulement vous montrer, que tout ce qui arrive ne vient pas systématiquement de nos ancêtres. Et encore moins de Dieu. Et même si des traits du caractère se transmettent inévitablement de parents à enfants, je ne vois là aucune raison, pour que les péchés qu'entraîne ce caractère, soient une punition envoyée de Dieu pour punir ces personnes. Nous avons tous hérités -une part- du caractère de nos parents, soit nous sommes sanguin, agressif, colérique ou peut-être doux, passif, paresseux, et cela peut évidement agir favorablement ou défavorablement à notre égard, mais ne voyez en cela aucun trouble transmis par un "lien ancestral" qui serait une punition divine, contre votre personne. Dans une situation semblable ce que vous avez le plus besoin, c'est du fruit de l'esprit, appelé :"La maîtrise de soi", et cela, vous ne l'acquérrez que dans la présence continuelle avec Dieu.

    Il ne faut pas confondre punition divine, malédiction héréditaires, mauvais caractères, péchés, maladies, divorces, pauvretés, adultères etc... Que m'importe ce dont on se souvient concernant notre vie. Ce qu’il faut savoir c’est que malgré le pardon de Dieu nous ne sommes pas devenu amnésique. Et lorsque nous nous approchons de Dieu ce n’est pas avec la mémoire que nous le faisons, mais par une conscience purifiée. A la lecture du chapitre 20 de l'Exode il y a aussi une partie du verset qu'il ne faut pas négliger et dont on parle peu; que dit-il ? Dieu bénit aussi, jusqu'à la millième génération, de ceux qui l'aime, et gardent ses commandements.
LA CROIX A MIS UNE SEPARATION ENTRE LE PASSE ET LE PRESENT

    Le sentiment ressentit en regard de cette doctrine laisse vraiment perplexe, puisqu'il semblerait, que la conversion si sincère soit-elle, ne suffise plus pour libérer les captifs, et que de toute évidence, l'intervention d"experts en délivrance ancestrale" soit devenu l'outil indispensable pour répondre à tous les besoins. Je dis encore une fois que je ne nie pas l'existence des difficultés quotidienne que rencontrent les chrétiens, mais j'affirme par contre que Dieu n'y est pour rien et que pour ceux qui sont en Jésus-Christ Toute malédiction a été brisée. Je dis haut et fort, que la croix, a mis un terme au passé. Le vôtre et celui de vos ancêtres. D'ailleurs, il est écrit dans l'évangile de Jean que celui qui est né de nouveau, est comme le vent...il est libre.(reg) L'apôtre Paul déclare, pour ceux qui sont en Christ, que toutes choses sont passées, et que tout est devenu nouveau(ref). Qu'il n'y a maintenant, aucune condamnation, pour ceux qui sont en Jésus-Christ. Condamnation, exprime l'idée de punition. Ce sont des synonymes. On pourrait parfaitement lire : Il n'y a aucune punition, pour ceux qui sont en Jésus-Christ. Toutefois, je vous ferai remarquer le mot -aucune- c'est à dire; ni provenant de mes péchés passés, ni de ceux de mes ancêtres. 

    Si quelqu'un s'oppose à cette vérité biblique ? Il se met en totale contradiction avec la Parole de Dieu, et il enseigne à l'église, de fausses doctrines. Puisqu'il n'y a aucune condamnation, il ne peut y avoir aucune punition, ni directe, ni indirecte -c'est à dire par de "malédiction ancestrale" venant de la part de Dieu. Lorsque nous appartenons à Dieu par la justification de la croix, le Saint-esprit rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Même si un enfant à été conçu hors mariage; le jour de sa conversion, les chaînes tombent définitivement. Il ne reste aucun lien sur la vie de cette personne. Elle ne doit plus jamais se considérer comme "bâtard" mais comme enfant légitime d'un Dieu d'amour. Jésus lui-même est déclaré fils de Dieu. Alors qu'il était un enfant adopté par Joseph( fils de joseph comme on le croyait).

    Dans la pensée de Jésus il savait qui était son père... l'Eternel le créateur. Il est honteux de déclarer à quiconque qui ayant été conçu hors mariage et ayant reçu Christ dans sa vie, que si il ne passe pas par les pratiques d'un ministère de "délivrance" qu'il restera bâtard ainsi que ses descendants pendant dix génération à cause de la punition ancestrale divine. Il est plus que temps de mettre un stop à cette fausse doctrine ! La coupe est pleine, elle déborde ! Et cette coupe n'est nullement celle dont parle le psaume 23 "Il oint d'huile ma tête et ma coupe déborde." Qu'elle est donc la place de la croix de Christ dans tout cela, si après dix, vingt, cinquante, septante années, parfois deux cent cinquante et le cas échéant à perpétuité, Dieu punit les innocents à la place des coupables ? Et si Dieu punit le coupable, pourquoi des dizaines d'années plus tard punirait-il encore ses descendants, par l'intermédiaire d'un diable, que Jésus a vaincu à la croix, depuis près de 2000 ans ? Non! j’affirme qu'il est impossible que Dieu punisse les "justifiés par le sang de Christ" en leurs laissant commettrent les péchés de leur pères ou en leurs infligeant de lamentables maladies, et autres sortes de souffrances par transmission héréditaire. Ceux qui sont en Christ sont considérés comme ayant accompli la loi à cause de leur position en christ. En effet, la loi n'a pas disparu, mais elle est accomplie. Tous ce que Christ a réalisé, Dieu considère que tous l'on fait en Lui. Jésus a accompli à ma place ce que je ne pouvais accomplir. C'est pourquoi nous sommes gratuitement.